Dans Insectes, nouvelles

Contrairement à la croyance populaire, la présence de coquerelles ne rime pas nécessairement avec malpropreté. Les cafards peuvent entrer dans votre maison avec de la nourriture, des paquets, des boîtes, des meubles usagés et des électroménagers, ou peuvent migrer des appartements ou des bâtiments adjacents.

Cependant, une fois qu’elles ont envahi votre résidence, elles peuvent mettre en péril la salubrité de la nourriture que vous consommez. Voici quelques explications sur la façon dont ces insectes peuvent contaminer vos aliments.

Coquerelles : vecteur « passif » de maladies

Alors que les puces, les tiques et les punaises transmettent directement les maladies transmissibles par le sang lorsqu’elles mordent, les blattes sont des vecteurs « passifs » ou « mécaniques ». Elles captent divers bactéries et virus sur leurs pattes et leurs antennes, pour ensuite les transférer à la nourriture, ou à tous les objets qui se trouvent sur leur passage. Ils se nourrissent également d’aliments ou d’excréments contaminés, ce qui implique que des organismes pathogènes se retrouvent dans leurs fientes et dans leurs sécrétions. Ces bactéries peuvent ensuite survivre très longtemps, même en milieu hostile. Par exemple, des bactéries contenues dans les excréments de coquerelles peuvent survivre pendant plus de 4 ans, justifiant des mesures de décontamination après une infestation.

Les zones les plus susceptibles d’être contaminées

Les blattes affectionnent particulièrement les zones chaudes et humides. La salle de bain et la cuisine sont donc habituellement les premières pièces touchées par une infestation de coquerelles.

Comme elles ont aussi besoin de se nourrir, elles n’hésiteront pas à se déplacer vers les sources de nourriture, contaminant tous les éléments avec lesquels elles entrent en contact. En peu de temps, elles peuvent menacer la salubrité de tout ce qui se trouve dans votre réfrigérateur, ainsi que de vos appareils électroménagers servant à apprêter vos repas.

Maladies transmises par les coquerelles

Évidemment, le risque de maladie est plus élevé lorsque vous combinez un grand nombre de blattes avec des conditions insalubres dans le stockage ou la préparation des aliments, comme ce peut être le cas dans certains restaurants. Lorsque les gens mangent des aliments contaminés par la salmonelle, le staphylocoque et certaines autres bactéries, une intoxication alimentaire peut en résulter. C’est d’autant plus probable lorsque les aliments contaminés sont consommés crus (pain ou fromage par exemple).

Au-delà de la contamination par contact, la respiration de poussière contenant des excréments de coquerelles peut aussi entraîner des problèmes de santé. Respirer certains des agents pathogènes qu’ils contiennent peut en effet déclencher des réactions allergiques et de l’asthme, en particulier chez les enfants et les personnes âgées.

Pour éviter une infestation de coquerelles

Afin d’éviter que des coquerelles prennent d’assaut votre résidence, il existe quelques stratégies de prévention simples, mais qui sont néanmoins efficaces.

Vous devriez donc placer tous vos aliments dans des contenants hermétiques. Cela comprend même la nourriture destinée à vos animaux de compagnie.

Nettoyer fréquemment toutes les zones où les aliments renversés et les miettes peuvent s’accumuler. Cela inclut le dessous de la cuisinière, les réfrigérateurs et l’arrière des armoires. Bien sûr, assurez-vous que vos surfaces de cuisson et de préparation des aliments sont propres.

Sortez aussi les ordures de façon régulière.

Contactez des experts en extermination de coquerelles

Comme les coquerelles ont la faculté de se reproduire à une vitesse impressionnante en plus de contaminer vos aliments, n’hésitez pas à contacter une équipe spécialisée si vous croyez être aux prises avec une infestation.

En ce sens, vous pouvez faire confiance à Élite Gestion Parasitaire pour mettre en place la stratégie d’extermination de coquerelles la mieux adaptée à votre situation.