Dans nouvelles

Il y a beaucoup de choses qui peuvent endommager une maison. L’eau qui s’infiltre par les fondations en est une. Les attaques annuelles causées par la neige et la pluie aussi. De même que le soleil, qui peut assécher le revêtement d’une toiture. Mais, la pire menace qui guette les propriétaires d’habitation n’est pas la météo. Il s’agit d’un petit insecte noir à multiples pattes long d’environ ¾ de pouce : la fourmi charpentière. Voyons ensemble comment se déroule une infestation de fourmis charpentières et les dégâts qui l’accompagnent.

Avant que les dégâts causés par les fourmis charpentières ne débutent

Lorsque les fourmis charpentières débutent leur invasion, vous ne constaterez pas d’emblée qu’une infestation prend naissance chez vous, car il n’y aura pas vraiment de dégâts. Tout ce que vous remarquerez, c’est 2-3 fourmis éclaireuses venir fouiner afin de déterminer si le lieu leur convient.

Les fourmis s’installent et commencent leur ravage

Si leur inspection initiale est concluante, c’est à ce stade que les fourmis choisiront de s’installer chez vous. À ce moment, vous remarquerez l’apparition de sciures de bois sous les trous de refoulement qui mènent à leurs tunnels. Il se peut aussi que vous remarquiez de la poussière dans la maison. Elle sera généralement collée aux murs, sous les trous de sortie. Vous pourrez aussi constater des cadavres de fourmis mortes à proximité. Contrairement à la croyance populaire, les fourmis charpentières ne mangent pas le bois au sens propre. Elles le mâchent et l’expulsent afin de créer des couloirs qui mènent au nid.

L’infestation devient de plus en plus préoccupante

Si aucune initiative n’est prise et que l’infestation de fourmis se poursuit, ces insectes continueront à creuser des tunnels, et au fur et à mesure que leur réseau prendra de l’expansion dans l’ossature de votre maison, la charpente de celle-ci s’affaiblira. Rapidement, vous remarquerez que vos portes s’ouvrent mal et que vos fenêtres se coincent. Vos planchers et votre plafond pourraient même s’affaisser avec le temps. C’est tout dire de l’impact des dégâts que peuvent causer les fourmis dans une maison.

Contrôler l’infestation et éviter que les fourmis charpentières ne causent des dégâts

Les fourmis charpentières ne sont pas aussi ravageuses que les termites. Toutefois, comme nous venons de le voir, elles peuvent causer de fâcheux dommages structuraux à une résidence. Alors, pour vous éviter des réparations couteuses, contactez un expert en gestion parasitaire dès que vous constatez que votre maison est en proie à une infestation. Vous vous épargnerez ainsi bien des soucis.