Dans nouvelles

Mickey Mouse en a de la chance. C’est l’une des seules souris dont le monde raffole vraiment. En réalité, et bien que certains en font leur animal domestique, les souris peuvent être franchement nuisibles à vous et votre famille.

Avec l’hiver qui s’installe et les jardins de givre qui grimpent dans nos fenêtres, ces petits rongeurs ressentent le besoin bien pressant de se réfugier chez vous afin de passer la saison froide dans un coin bien douillet.

Face à cette réalité, comment gérer une intrusion de souris dans votre résidence ? Regardons ça ensemble.

Les infestations de souris sont-elles réellement nuisibles ?

À lui seul, le mot « infestation » fait peur. Et lorsqu’on lui ajoute le mot « souris », on obtient un vilain cocktail qui peut menacer la santé des occupants d’une maison. En effet, les rongeurs, comme les souris et les rats, sont la principale source de propagation de l’hantavirus. Sans aller trop dans les détails, l’hantavirus, qui se trouve dans la salive, l’urine et les excréments de rongeurs, est un genre de virus qui s’attaque aux poumons et qui provoque une fièvre hémorragique qui peut mener à la mort. En somme, rien de très intéressant.

Comment détecter une intrusion de souris dans votre résidence ?

Il est plutôt facile de savoir lorsque vous êtes aux prises avec un problème d’infestation de souris. Les signes les plus frappants sont des grattements dans les murs, la présence d’urine et d’excréments ainsi que des objets rongés ou mordillés.

Quoi faire ?

Pour contrecarrer les assauts d’une infestation de souris chez vous, vous pouvez bien évidemment faire appel à un exterminateur professionnel. Avec lui, vous vaincrez rapidement l’invasion de rongeurs. Mais si vous souhaitez tenter votre chance par vous-même, munissez-vous de pièges à ressorts ou électroniques. Une stratégie efficace vise à disposer 1 piège par mètre le long du mur ou entre 5 et 10 pièges par trou de souris visible.

Disposez-les perpendiculairement au mur et placez-y un appât appétissant comme du beurre d’arachide, des raisins secs ou encore de la graisse de bacon mélangée à des flocons d’avoine.

Déplacez les pièges si vous constatez que les appâts ne disparaissent pas assez rapidement et réinstallez-en 2 à 3 semaines après la dernière capture pour attraper les rongeurs qui sont parvenus à maturité.

La prévention à toujours meilleur goût

Bien évidemment, la meilleure façon de se débarrasser d’une infestation de rongeurs est d’user de prévention en amont.

Les souris sont petites et furtives. Elles peuvent donc facilement pénétrer par un point d’accès aussi petit qu’une pièce de 10 sous. Pour les tenir à distance, installez des coupe-froids en métal sous les portes et calfeutrez les fenêtres de la maison. Passez en revue toutes les fissures de la fondation et colmatez-les tout en prenant soin également de remplir de laine d’acier les trous autour des tuyaux avant de les calfeutrer. Portez également une attention particulière à la sortie de sécheuse et à l’entrée de l’air climatisé. Si vous identifiez un trou, calfeutrez-le sans hésiter.

Pour venir à bout d’une intrusion de souris chez vous

Si seulement toutes les souris étaient comme Mickey Mouse et tous les rats comme Ratatouille, on n’aurait pas besoin de s’en débarrasser. On les accueillerait même les bras grands ouverts. Mais puisque la réalité en est toute autre, suivez ces quelques conseils afin d’éviter des intrusions de souris chez vous à l’approche du temps froid.

Pour en savoir plus sur le sujet, visitez la section blogue de notre site. Et pour confier votre problème d’infestation à un professionnel en la matière, contactez-nous.