Dans nouvelles

Les parasites envahissants ne se retrouvent pas uniquement au grand écran. On les retrouve également au Québec. Si, dans certains cas, le spécimen envahisseur est digne d’un monstre, il n’en demeure pas moins que, parfois, l’indésirable représentant de l’espèce incommodante n’est pas mal du tout à regarder.

Toutefois, qu’il soit séduisant ou non, le parasite est une nuisance et il peut représenter un danger pour le milieu dans lequel il évolue. Mais quelles sont les espèces les plus envahissantes de la province du Québec?

Les mammifères nuisibles du Québec

Lorsqu’on pense aux parasites envahissants, notre premier réflexe n’est certainement pas de penser aux mammifères. Cependant, certains d’entre eux représentent de véritables nuisibles, tant pour le secteur résidentiel, commercial ou industriel.

De petits envahisseurs sur quatre pattes

Les rats et les souris appartiennent tous deux à la même famille. Le rat brun, trapu et imposant, de même que la souris, plus petite, sont de véritables petits fléaux sur quatre pattes. Ces rongeurs agaçants souillent les bâtiments avec leur urine et leurs excréments, ce qui entraîne de réels problèmes de salubrités et de contaminations. En plus de transmettre un bon nombre de maladies aux humains, ils causent de fâcheux dommages aux bâtiments qu’ils prennent en otage. Débarrassez-vous d’eux avec empressement.

Un parasite québécois qui n’en a pas l’air d’un

L’écureuil gris représente un autre parasite envahissant qui nuit à la population québécoise. Derrière sa jolie queue touffue se cache un mammifère incommodant. En plus de mordre, de mâcher les fils électriques, de piller les jardins et de fouiller les poubelles, l’écureuil adore faire son nid dans les greniers et les hangars. Ce faisant, cette petite peste augmente considérablement les risques d’incendie des résidences qu’il prend d’assaut. Empêchez-les de s’installer chez vous en prenant soin de calfeutrer les différentes entrées menant à votre habitation.

Les insectes québécois qui posent problème

Contrairement aux mammifères, les insectes envahisseurs du Québec vivent rarement seuls. En fait, ils peuvent facilement vivre en colonie de centaines, voire de milliers d’individus, ce qui rend la coexistence avec eux très problématique.

Une peste avec laquelle vous dormez

La punaise de lit est un autre spécimen agaçant qui incommode grandement la population du Québec. Cette espèce d’insecte, qui se cache le plus souvent dans les matelas ou ailleurs dans la maison, se nourrit de sang. Attirées par les vibrations, la chaleur et les odeurs, les punaises sont très résistantes et pondent deux à quatre œufs par jours. Leur multiplication est donc rapide. Afin d’éviter d’être une épidémie, inspectez vos meubles et gardez votre maison en ordre.

Un fléau pour les gazons du Québec

Vous croyez que l’herbe est toujours plus verte chez le voisin? Pas si elle est infestée de vers blancs. Ce petit insecte tenace est parmi les plus difficiles à éliminer. Bien établi dans le sud du Québec, le ver blanc peut atteindre jusqu’à quatre centimètres de longueur. Les larves de ce parasite endommagent les pelouses en mangeant les racines, ce qui fait jaunir et flétrir l’herbe. Afin d’éviter de remplacer votre pelouse, il est impératif de lutter contre son invasion.

Pour éviter d’être la proie des parasites

Au Québec et ailleurs, plusieurs espèces sont envahissantes et il n’est pas donné à tous d’identifier et de mettre en œuvres les mesures adéquates qui permettent d’éviter une infestation. Parfois, seul un œil aiguisé d’expert peut y arriver. À cette fin, pour en savoir plus ou si vous êtes actuellement la proie d’une espèce incommodante, contactez Élite Gestion Parasitaire. Nous pouvons vous aider contre les nuisibles, et ce, à travers toute la province du Québec.