Dans nouvelles

Saviez-vous qu’en à peine une heure, une chauve-souris peut facilement manger 600 moustiques ? En une nuit, une colonie de 500 chauves-souris peut donc dévorer plus d’un million d’insectes. Évidemment, un animal qui ingère autant de nourriture évacuera inévitablement une grande quantité d’excréments, aussi appelé « guano ».

Dans la nature, ces excréments sont inoffensifs, mais lorsqu’ils s’accumulent dans une maison à la suite d’une infestation de chauves-souris, les agents pathogènes qu’elles contiennent et l’odeur qui s’en dégage peuvent causer de graves problèmes.

Voyez donc pourquoi il est essentiel de décontaminer une pièce touchée par les excréments de chauves-souris.

L’histoplasmose : une maladie qui émane des excréments de chauves-souris

L’histoplasmose est une maladie fongique transmissible à l’homme. Elle peut être contactée par des individus qui respirent les poussières qui émanent du guano de chauve-souris. De manière générale, cette infection ne présente aucun symptôme perceptible. Elle peut aussi se manifester par une maladie respiratoire bénigne ou une certaine irritation des voies respiratoires. Il est cependant important de savoir que cette infection peut aller jusqu’à causer la mort chez des individus souffrant de troubles respiratoires graves si la pathologie n’est pas détectée et traitée assez rapidement.

Les spécialistes en décontamination qui travaillent dans des endroits infestés où nichent les chauves-souris doivent donc porter un respirateur ainsi que des vêtements de protection adéquats pour ne pas y être exposés. Ils doivent également prendre des mesures spécifiques lorsqu’ils manipulent les matériaux souillés de guano, afin de ne pas répandre les agents infectieux dans l’air.

Enfin, les chauves-souris ne sont pas l’unique source de cet agent pathogène. Il peut aussi être présent dans le sol ainsi que dans les fientes des oiseaux.

Les fortes odeurs dégagées par les excréments de chauves-souris

En plus de constituer un risque important pour la santé des occupants d’une résidence infestée par des chauves-souris, les excréments de ces mammifères peuvent également être une source d’odeurs très désagréables, comparables à celle de l’ammoniaque.

Comme les chauves-souris qui infestent des maisons ou bâtiments choisissent souvent de s’installer dans les greniers ou les combles, où se retrouvent généralement des matériaux isolants, il n’est pas rare que ces derniers soient contaminés par les fientes et l’urine et doivent être remplacés. En effet, la nature absorbante de matériaux comme la laine minérale rend leur nettoyage presque impossible, même pour des spécialistes en la matière.

Des dommages aux matériaux de construction causés par les excréments de chauves-souris

Les excréments de chauves-souris sont très riches en acides. Cette caractéristique fait en sorte que les matériaux qui sont en contact avec le guano sont susceptibles de se dégrader de manière prématurée. Par exemple, les fermes de toit et les poutres en bois d’un grenier peuvent être fragilisées par un contact prolongé avec une grande quantité d’excréments de chauves-souris. Voilà une autre raison pour veiller à ce que la pièce soit décontaminée le plus rapidement possible lors d’une infestation de ces petits mammifères volants.

Élite Extermination : la référence pour décontaminer une pièce touchée par les excréments de chauves-souris

À la lumière de ces informations, vous comprenez sans doute mieux l’importance non seulement de décontaminer une pièce touchée par les excréments de chauves-souris, mais aussi de le faire faire par des spécialistes en la matière.

Dans cette optique, opter pour le service de décontamination proposé par Élite Gestion Parasitaire représente un choix logique et sécuritaire. En effet, leurs techniciens maîtrisent les techniques spécifiques et les équipements nécessaires pour décontaminer un espace infesté par des chauves-souris de manière sûre. Contactez-les dès maintenant !