Dans nouvelles

Il est parfois difficile à croire que des petits insectes se soient logés dans votre maison. Et pourtant, il a été remarqué que certaines espèces auraient tendance à élire, chaque année, domicile dans les habitations québécoises. Si pour certains insectes, ce n’est pas dérangeant, pour d’autres, cela peut causer de réels problèmes.

Mais quelles sont les espèces que l’on retrouve le plus à l’intérieur de nos habitations?

Les insectes que l’on retrouve le plus souvent chez nous

Les fourmis

Au Québec, il existe différentes sortes de fourmis, telles que les fourmis charpentières, odorantes et pharaons. Elles peuvent rentrer dans nos maisons via les petites fissures situées au sein des fondations. Elles ont tendance à creuser des galeries pour y faire leur nid, ce qui peut causer des dommages considérables dans le maintien de la structure de la maison.

Il est donc nécessaire de mettre en place des solutions pour se débarrasser des fourmis pour qu’elles ne puissent s’installer confortablement.

Les puces

Généralement, les personnes possédant des animaux domestiques sont plus susceptibles d’avoir des puces à l’intérieur de leur maison. En effet, elles se glissent généralement dans le poil de vos animaux et pullulent rapidement, ce qui en fait un insecte difficile à déloger.

De plus, avec les températures hivernales, cet insecte appréciera particulièrement la chaleur de votre domicile afin de prospérer avant que les beaux jours reviennent.

Les punaises de lit

Très répandues au Québec, les punaises de lit se déplacent par le biais des vêtements et des bagages. Grâce à ce mode de transport, cet insecte piqueur peut vite contaminer une habitation et devenir un risque sanitaire si l’infestation grandit.

Il est essentiel de traiter le problème au plus vite pour assurer l’extermination et la décontamination des lieux.

Les araignées

S’il y a beaucoup d’insectes dans votre maison, il est fort possible que les araignées soient tentées d’y rester puisqu’elles se nourrissent d’autres insectes. De plus, les habitations constituent un lieu idéal pour se protéger du monde extérieur (prédateurs naturels, intempéries, climat, etc.).

Les blattes

Les blattes, appelées aussi les coquerelles, se nourrissent d’à peu près tout ce qu’elles trouvent dans votre maison. Elles apprécient la chaleur et l’humidité qu’elles peuvent avoir dans votre habitation. Le problème de ces insectes est qu’ils laissent une mauvaise odeur et sont très difficiles à exterminer. Un professionnel est souvent requis pour mettre en œuvre les stratégies d’extermination les plus adaptées à ce type d’infestation.

Les perce-oreilles

Les perce-oreilles peuvent faire leur apparition dans votre maison en été, généralement entre juin et juillet. La plupart du temps, leur présence est accidentelle puisqu’elles se nourrissent de ce qui se trouve dans votre jardin, telles que des pucerons et des larves d’insectes.

Les acariens

Les acariens ne sont pas visibles à l’œil nu. Il n’empêche qu’ils peuvent être à peu près partout dans votre intérieur et résistent à toutes les températures. Ils sont présents le plus souvent dans les particules de poussières qui circulent dans votre habitation.

Ces arthropodes sont-ils nuisibles pour nos maisons?

Tous les insectes présents ne sont pas nuisibles pour l’homme ni pour votre maison, c’est le cas des perce-oreilles et des araignées qui se nourrissent uniquement de matières végétales en décomposition. Cependant, certains d’entre eux peuvent transmettre des maladies graves, développer des allergies, fragiliser les structures de la maison, les meubles et les planchers en bois, nuire à la salubrité d’un bâtiment et endommager vos plantes.

Parmi ces arthropodes nuisibles, on retrouve les blattes, les fourmis, les puces, les punaises de lit et les acariens. Il sera donc recommandé de se débarrasser au plus vite pour éviter tout risque.

Comment faire pour s’en débarrasser?

Diverses méthodes existent pour se débarrasser des nuisibles. Suivant le type d’insectes présents ou en fonction de l’importance de l’infestation, les stratégies d’extermination peuvent différer.

Si vous souhaitez profiter de plus d’informations à ce sujet ou profiter des conseils d’une entreprise spécialisée au Québec, n’hésitez pas à contacter notre équipe.