Dans nouvelles

Depuis aussi loin que l’histoire de l’humanité est en mesure de remonter, les hommes ont toujours dû composer avec les problèmes causés par les rats. Transmission de maladies mortelles, insalubrité et dommages matériels sont tous des facteurs qui ont contribué à faire du rat l’ennemi numéro un de bien des populations.

Encore aujourd’hui, malgré l’amélioration des conditions sanitaires en général, les rats causent toujours des soucis dans de nombreuses grandes villes du Québec, où la population de ces rongeurs nuisibles semble s’accroitre. Cela soulève d’ailleurs une question : l’état de santé des réseaux d’égouts a-t-il une incidence sur l’augmentation de rats dans les grandes villes du Québec ?

Pourquoi les égouts sont-ils un milieu de vie favorable pour les rats?

Afin de répondre adéquatement à la question de départ, il est intéressant de commencer par déterminer pourquoi les égouts représentent un habitat de choix pour les populations de rats. En fait, plusieurs facteurs font en sorte que les rats ont tendance à peupler les réseaux d’évacuation des eaux usées des grands centres urbains.

Une source d’eau et de nourriture abondante

Comme tous les animaux, les rats ont besoin d’eau pour survivre. Évidemment, même si l’eau des égouts n’est pas propre à la consommation humaine les rongeurs peuvent s’en abreuver pour combler leurs besoins d’hydratation.

Là où l’état des égouts peut faire une différence, c’est au niveau de la nourriture que les rats peuvent y trouver. Les canalisations les plus anciennes sont parfois faits de briques ou de béton, des matériaux plus rugueux que les conduites de PVC et de fonte qui sont dorénavant la norme. La porosité des conduites fait en sorte que des résidus d’aliments peuvent s’accrocher aux parois, offrant une source de nourriture aux rats.

Un habitat confortable dépourvu de prédateurs

Les égouts permettent également aux rats de profiter d’un environnement tempéré, où ils n’ont pas à affronter des froids extrêmes ou des chaleurs accablantes. De plus, à part les humains qui cherchent à les exterminer ou les chasser, les rats n’ont pas de prédateur naturel dans les canalisations. C’est un facteur qui favorise la colonisation rapide des égouts lorsque des rats s’y introduisent.

Pourquoi les risques d’infestation de rats augmentent-ils lorsque les réseaux d’égouts sont détériorés

Les canalisations qui sont dans un état de détérioration avancé peuvent être exploitées de différentes façons par les rats. Tout d’abord, lorsqu’ils y trouvent une fissure qui peut avoir été causée par un mouvement structurel ou le vieillissement ou la corrosion de la tuyauterie, ils n’hésiteront pas à la creuser pour s’y engouffrer. Ce faisant, ils peuvent atteindre les fondations de bâtiments qu’ils pourront infiltrer et ensuite peupler.

Pour prévenir une infestation de rats, les propriétaires devraient donc s’assurer que leurs fondations sont bien étanches.

Les infestations de rats dans les grandes villes du Québec

Le Québec est un territoire où les différences de températures sont importantes. Les cycles de gel et de dégel peuvent être à l’origine de fissures dans les conduites. Il n’est donc pas surprenant que certaines villes comme Montréal soient aux prises avec une importante population de rats.

En conclusion, il est indéniable que l’état de santé des réseaux d’égouts des villes du Québec a une incidence sur l’augmentation des populations de rats, ce qui accroit par le fait même les risques d’infestation.

Si jamais vous apercevez un de ces rongeurs sur votre propriété ou à l’intérieur de votre résidence, n’hésitez surtout pas à contacter Élite Gestion Parasitaire. Ces experts de l’élimination des nuisibles sauront vous proposer des solutions et des techniques éprouvées pour éviter que la situation ne dégénère.