Par
 Dans nouvelles

Lorsqu’une infestation surgit, la vitesse de reproduction des souris sauvages est un élément souvent négligé par les non-professionnels.

Pourtant, les chiffres sont impressionnants. Rien qu`à Montréal, ce sont des millions et des millions de souris qui cherchent un abri en hiver. Quand elles en trouvent un, elles n’hésitent pas à se reproduire et, en quelques jours, c’est toute une famille nombreuse qu’il faut chasser. Notre service d’extermination de souris ne sait que trop bien qu’un laxisme de quelques jours peut mener à une invasion de rongeurs incontrôlable.

Pour que vous puissiez avoir une meilleure idée de ce à quoi vous êtes exposé si des intrus s’infiltrent chez vous, apprenez-en plus sur la vitesse de reproduction de ces rongeurs.

Comment se déroulent la gestation des souris sauvages ?

Afin de prendre conscience que l’invasion d’une souris doit être traitée le plus tôt possible, il faut comprendre comment celles-ci se reproduisent et à quelle vitesse.

Les mâles luttent pour la conquête de la souris femelle

Pendant la saison des amours, le mâle chasse la souris femelle et tient les autres concurrents à distance. Les souris se livrent souvent à des combats acharnés pendant l’accouplement, et la copulation dure entre 8 et 10 secondes. La femelle défend le nid pendant les semaines de gestation suivantes.

Votre demeure offre des conditions idéales de reproduction

Le fait de vivre à l’intérieur d’un bâtiment isolé améliore ces capacités de gestation pour bien des raisons :

  • Elles peuvent alors se reproduire tout au long de l’année : à l’extérieur, la reproduction n’a lieu qu’au printemps, en été et en automne, les mois d’hiver étant souvent trop rigoureux pour que les portées puissent survivre. Leur quête d’un abri lorsque les températures baissent explique la hausse des infestations de souris en hiver au Québec.
  • Leur espérance de vie augmente : alors que la durée de vie moyenne d’une souris n’est que de 12 mois à l’extérieur, elle peut atteindre 2 à 3 ans lorsqu’elle parvient à s’installer à l’intérieur.
  • Elles n’ont pas à se cacher des prédateurs : dans un environnement fermé et tempéré, ces petites bêtes ne sont pas exposées aux éléments ou à des prédateurs naturels. Elles n’ont donc rien d’autre à faire que de chercher de la nourriture, gruger différents matériaux et objets, et continuer de se reproduire.

Pas très rassurant, n’est-ce pas ? Si vous vous demandez si des rongeurs ont élu domicile chez vous, suivez nos conseils pour savoir si vous avez des souris dans votre maison.

souriceaux-reproduction-souris

Comment expliquer la multiplication démentielle des souris ?

Vous l’aurez compris, votre maison représente un endroit idéal pour que les souris assurent leur reproduction. Comme si cela ne suffisait pas, la gestation de ces rongeurs est tout ce qu’il y a de plus impressionnant :

  1. 3 semaines suffisent à la souris sauvage pour donner naissance
  2. Entre 5 et 12 souriceaux par portée
  3. Jusqu’à 10 souriceaux par portée
  4. Une reproduction possible (presque) toute leur vie

Ces chiffres étourdissants vous font comprendre qu’il est dans votre intérêt d’appliquer des méthodes pour éloigner les souris de chez vous. Mieux vaut prévenir que guérir !

1. La souris met bat en seulement 3 semaines

La période de gestation des souris femelles est très courte. En effet, lorsqu’une femelle tombe enceinte, il ne lui faut qu’entre 19 et 21 jours pour donner naissance à sa portée.

2. Jusqu’à 12 bébés souris par portée

Chaque portée se compose habituellement de cinq ou six souriceaux. Il n’est toutefois pas rare de voir des portées comprenant jusqu’à 12 petits.

3. Une femelle peut avoir jusqu’à 10 portées par année

Le nombre de portées que peut avoir une souris commune en l’espace d’un an contribue aussi à accélérer la vitesse de reproduction de ce rongeur. Une femelle peut donner naissance jusqu’à dix fois au cours d’une année.

De plus, elle peut s’accoupler immédiatement après l’accouchement, ce qui signifie qu’il peut n’y avoir que 25 jours de décalage entre deux nichées de souriceaux.

4. Des femelles vites prêtes à se reproduire (et ce jusqu’à la mort)

Dès l’âge de 6 semaines, la souris femelle est sexuellement mature et prête à commencer à produire ses propres rejetons. Ce processus de maturation rapide donne aux souris communes des capacités de reproduction quasi uniques chez les mammifères.

Ce cycle étourdissant se poursuit jusqu’à la mort de la souris. À ce moment, il y a déjà longtemps que les petits de ses petits ont commencé à se reproduire à leur tour !

Pour éviter d’être infesté par les souris, fiez-vous à Élite Gestion Parasitaire

En conclusion, si vous apercevez une souris chez vous, il y a de bonnes chances qu’elle ne soit pas seule. Surtout, il vous faut donc agir rapidement avant qu’elle commence à se reproduire, et que la situation devienne hors de contrôle.

Pour éviter un tel problème, contactez notre service de prévention antiparasitaire et nous interviendrons rapidement, où que vous soyez dans le Grand Montréal.

Notre équipe vous proposera une stratégie qui vous prémunira des nuisibles, c’est garanti ! Contactez-nous.