Par
 Dans nouvelles

La faune du Québec dispose d’un vaste territoire. Malgré ça, nos merveilleux animaux s’invitent parfois chez nous.

Lorsqu’un raton laveur, une marmotte ou une moufette envahit votre espace domestique, que peut-on faire pour contrôler la présence de ces animaux sauvages ?

Les espèces sauvages susceptibles de venir vous visiter

Plusieurs espèces d’animaux sauvages sont susceptibles de se pointer le nez sur votre balcon ou dans votre porte-patio. On parle notamment de :

  • rat et souris ;
  • raton laveur ;
  • moufette ;
  • loutre ;
  • belette ;
  • porc-épic
  • et quantité d’autres mammifères et oiseaux.

Pas nécessairement méchants ces animaux sauvages

Lorsqu’ils viennent chez vous, ces animaux n’ont pas forcément des intentions malicieuses. Néanmoins, ils peuvent ravager vos potagers et la structure de votre maison. C’est lorsque ces évènements se produisent qu’il est bon d’intervenir.

Mais quoi faire pour limiter la présence de ces animaux sauvages tout en assurant la protection de la faune ?

Les façons de limiter leur présence

Vous pouvez d’abord agir en amont avec un peu de prévention.

Ici, ce qu’on veut, c’est éloigner l’animal de la maison ou l’empêcher de causer des dommages, sans le capturer. On cherche à le dissuader.

Vous pouvez d’abord changer vos habitudes. Comme par exemple :

  • placer les ordures dans des poubelles de métal ;
  • barrer le couvercle de la poubelle ;
  • nettoyer fréquemment vos poubelles pour limiter les odeurs.

Si vous avez des animaux domestiques, prenez l’habitude de les nourrir dans votre maison. Les ratons laveurs, les écureuils et les autres adorent ce genre de nourriture facilement accessible.

Vous pouvez aussi clôturer votre jardin ou votre arrière-cour et installer des leurres pour repousser les pigeons ou les autres oiseaux de proie.

L’utilisation de divers répulsifs visuels, sonores, odoriférants et gustatifs est aussi possible.

Surtout, évitez de nourrir les animaux sauvages, même s’ils vous font de belles façons.

Le calfeutrage à votre rescousse

Pour éviter que des animaux sauvages s’introduisent dans le confort de votre foyer, prenez la peine de faire le tour de la maison en long et en large. Et partez à la recherche de trous et de fentes qu’ils seraient susceptibles d’emprunter pour pénétrer dans votre intérieur.

Le moindre espace suffit pour qu’un rat ou un mulot rentre chez vous. Si vous en remarquez, optez pour le calfeutrage.

Lorsque l’intervention d’un exterminateur s’impose

Si malgré tous vos efforts rien ne fonctionne, appelez un exterminateur. Celui viendra à votre renfort. Selon le cas, il pourra soit capturer l’animal en vue de le relocaliser ou le chasser avec la bonne technique.

Plusieurs espèces sont protégées au Canada. Si vous souhaitez agir par vous-même, assurez-vous de respecter les lois en vigueur.

Limiter la présence d’animaux sauvages chez vous et mieux profiter de la vie

Au Québec, on est chanceux d’avoir une faune aussi riche. Et il est très important de la respecter et de bien cohabiter avec elle. Après tout, nous partageons le même territoire.

Nous espérons que vous prendrez plaisir à limiter la présence d’animaux sauvages chez vous en suivant les conseils que nous venons de vous donner.

Puis si jamais le besoin se fait sentir, nous sommes toujours là pour vous aider. Vous n’avez qu’à nous contacter, et c’est avec grand plaisir que nous interviendrons.

Au plaisir de vous rendre service !