EXTERMINATION
CLOPORTES

Service d’extermination de cloporte

Les cloportes, appelés également « bibittes à bois », peuvent apparaître dans votre jardin et parfois dans votre maison sans s’annoncer. Si leur présence est un peu gênante, surtout lorsqu’ils s’introduisent dans le sous-sol, il n’est pas nécessairement obligatoire d’utiliser des pesticides pour s’en débarrasser.

Élite Gestion Parasitaire, votre expert en extermination de cloporte, vous conseille et vous accompagne dans la mise en place des mesures de prévention ou d’extermination de toutes les invasions de cloportes à votre domicile ou dans un local professionnel.

Le cloporte est-il vraiment un insecte?

Le cloporte est souvent considéré comme un insecte, mais en réalité, ce n’en est pas un. C’est un crustacé de l’ordre des oniscides et c’est le seul à ne pas vivre dans l’eau.

Au Québec, on en trouve environ 150 espèces, alors que dans le monde, le nombre s’élève à 3500.

Qu’est-ce que le cloporte de maison?

Aussi appelé « porcellion », le cloporte mesure entre 10 et 15 millimètres et est muni de sept paires de pattes. Contrairement à ses cousins, la crevette et le homard, il ne possède pas de carapace, mais plutôt un exosquelette gris, noir ou brun.

Son exosquelette est segmenté en petites sections qui s’imbriquent l’une dans l’autre pour plus de motricité. Certaines espèces ont même la capacité de se rouler en boule si elles se sentent menacées.

Les petits naissent en nombre d’environ 24 à 28 rejetons après que la mère ait porté ses œufs sur son dos dans une poche incubatrice pendant une période d’un mois. Leur durée de vie est d’environ deux à trois ans et ils peuvent se reproduire à partir de l’âge de trois mois.

Ainsi, pour éviter une prolifération de cloportes au sein de votre lieu de vie, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Celui-ci évaluera la situation et mettra en place les mesures adéquates pour résoudre définitivement votre problème.

Les endroits où vous risquez de trouver des cloportes

Comme certains insectes, les cloportes, lorsqu’ils entrent dans les maisons, recherchent des coins sombres et humides. Vous les trouverez le plus souvent au sous-sol ou dans une cave non terminée. C’est donc ces endroits qu’il faut examiner en premier lors d’une intervention d’extermination de cloporte.

À l’extérieur de la maison, ils s’installent dans des endroits où ils peuvent fuir la lumière tels que :

  • Sous les feuilles et le bois morts;
  • Dans les champignons et la moisissure;
  • Dans les matières organiques en décomposition;
  • Dans les fondations de la maison;
  • Dans les fissures de roches.

Leur présence au jardin peut être bénéfique puisqu’ils mangent les feuilles mortes et le bois pourri. Ainsi, ils contribuent à augmenter la fertilité du sol en compostant ces matières organiques. Le problème c’est qu’ils peuvent aussi se nourrir des fruits et des légumes qui poussent dans les sols humides de votre potager!

Heureusement pour l’homme et ses animaux de compagnies, ces intrus ne sont pas dangereux. Ils ne piquent pas et sont rarement porteurs de maladies.

Quoi faire si vous trouvez un nombre important de cloportes?

Si vous observez la présence d’une population importante de ces petits crustacés, c’est un signe assez révélateur d’un problème d’humidité, car les cloportes ne survivent pas dans un milieu sec.

Il n’existe pas d’insecticides spécifiques à l’extermination des cloportes et même si vous utilisez des poudres et d’autres produits pour les insectes, ils risquent de revenir si vous ne réglez pas votre problème d’humidité.

Il vaut mieux faire une inspection en règle de l’intérieur et de l’extérieur de votre maison. Un simple déshumidificateur au sous-sol peut parfois régler votre problème.

Cependant, si vous avez une fuite d’eau ou que vous trouvez du bois en décomposition dans votre maison, il faut agir rapidement, car d’autres nuisibles tels que les fourmis charpentières, les centipèdes ou les poissons d’argent pourront rapidement faire leur apparition.

Attention! Les problèmes d’humidité mènent au développement de moisissures qui peuvent vous causer, à vous et à vos proches, des troubles de santé respiratoire.

La prévention avant l’extermination des cloportes

Pour éviter de mettre en place des mesures d’extermination de cloporte, il est important d’enrayer et de prévenir tout problème d’humidité autour et à l’intérieur de la maison. Pour cela, vous devez vous assurer :

  • Que le terrain draine l’eau correctement (pas d’eau près des fondations de la maison);
  • De ne pas laisser de bois mort, feuilles mortes ou autres matières organiques en décomposition près de la maison;
  • De tailler les arbustes près des murs extérieurs afin d’assurer une meilleure circulation de l’air;
  • De colmater les trous et les microfissures dans les fondations;
  • D’inspecter le bois de chauffage avant de l’entrer dans la maison;
  • De vous procurer un déshumidificateur, surtout en été, pour maintenir le taux d’humidité relative en dessous de 60 % au sous-sol;
  • D’un fonctionnement optimal de vos appareils de ventilation et de chauffage.

Habituellement, ces quelques mesures permettent de régler facilement un problème d’invasion de cloportes. Si malgré tout, vous n’arrivez pas à contrôler la population de ces envahisseurs, faites appel à notre équipe de professionnel en extermination.

Nous détenons une licence de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) qui nous permet d’effectuer des travaux sur votre maison, tels que le calfeutrage des ouvertures et des fissures pouvant laisser passer les insectes indésirables.